AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

ADC a une répartition des contes spécifique, merci de jeter un coup d'oeil à ce tumblr pour ne pas vous y perdre !
Des oeuvres des Grimm ont été mises chez Perrault pour diversifier. :stach:
Nous sommes actuellement en janvier de l'an 11 ! :siffle:
N'hésitez pas à remonter notre topic sur bazzart ou PRD ! :kokoro: :chico:
Le forum rouvre ses portes pour sa seconde version ! :fete: Pour découvrir toutes les nouveautés, ça se passe par :bril: :kokoro:

Partagez | 
 

 je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Je m'en lèche de vos conneries

avatar


◊ pseudo : -
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 19
◊ conte : le maître chat ou le chat botté.
◊ où es-tu ? : Averos, la belle, la domptée, la sculptée.
◊ le fond de tes poches : une bourse brune pleine de pièces, quelques cailloux, de quoi crocheter, des biscuits secs.



MessageSujet: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mar 22 Déc - 17:44



Emile Chastelet
Lorsque le chat eut ce qu'il avait demandé, il se botta bravement.


conte ◊ Le Maître Chat ou le Chat Botté. ton créateur ◊ Perrault qui fut bien tendre avec sa plume de plomb. race ◊ un animal à la langue bien pendue, un chat au pelage soyeux plus précisément. âge ◊ 20 ans tout juste, en âge de chat il ne saurait plus réellement le dire. situation maritale ◊ célibataire, il s'estime pour l'instant trop jeune et se veut plus enclin à profiter qu'à s'enchaîner. Ce n'est pas pour autant qu'il ne croit pas au possible ils vécurent heureux, il l'attend seulement sagement. métier ◊ bijoutier au sein d'une petite boutique d'Averos. Ses doigts fins savent quoi faire devant une belle pierre polie. Accessoirement et de temps en temps, il lui arrive de faire les poches des passants les plus aisés - en plus d'être une tare, il ne s'est jamais fait attraper. situation financière ◊ passable dans la mesure où il n'est pas encore réputé dans sa contrée, comme tout artisan il y a des périodes où tout se déroule au mieux, et d'autres qui tiraillent sur l'estomac vide. lieu d'habitation ◊ il n'est pas bien loin du commerce dont il est le faiseur de parures. De fait, il habite dans un petit appartement à Averos, dans la contrée de son créateur ; Diteor.  traits de caractère ◊ calme, soutenu, galant, manipulateur, moqueur, sournois, réaliste, entreprenant, cynique, opiniâtre, éloquent. thème musical ◊ Griffes dissimulées. groupe ◊ Diteor. avatar ◊ Robbie Kay. crédits ◊ Cripsow.

Que penses-tu de ton créateur ? ◊ Il ne sait réellement qu'en penser. Au départ, il fut presque tenté d'avoir une petite rancoeur envers lui pour avoir donné un avis si négatif au dernier fils du meunier sur lui. Pourtant, peu importe. La fin ne fut que trop belle et le chat fut récompensé de sa malice ainsi que de sa bonté - d'une certaine manière. S'il ne voue pas un culte constant à Perrault, il le respecte tout de même et participe activement aux évènements qui entourent sa divinité. Il croit en sa capacité à bien chérir sa contrée, même si dans d'autres mésaventures, il n'a pas été d'une grande pitié pour ses personnages. Emile n'a pas été touché, il n'a donc aucune raison de cracher sur sa figure dorée.

Je, soussigné Emile Chastelet, renonce à ma condition de chat et souhaite, à ce jour, prendre l’apparence humaine.

Le pacte sera signé à condition de ◊ Adieu le pelage soyeux, et bonjour les doigts bien taillés, les ongles, la grandeur sur deux jambes. Ne plus être un félin, est bien sûr un avantage, toutefois Perrault lui a tout de même laissé quelques traces indélébiles de sa nature. Il ne lui est pas rare de recracher des boules de poils infectes qui lui font perdre toute sa contenance. De surcroît, lorsqu'il se sent menacé - encore faut-il vraiment le pousser dans ses retranchements - il feule aussi bien qu'avant, crachant, pestant contre son adversaire pour l'arrêter avant de commettre une quelconque erreur.




A travers les lignes


Chastelet fait, et ce, depuis toujours, très attention à l'image qu'il peut dégager. A-t-on jamais vu un animal se vêtir ? Il avait une cape, un beau chapeau avec une plume et bien sûr des bottes sans lesquelles il ne pouvait se déplacer. Une manie loin d'être sale qui lui court encore dessus, de fait, il se met un point d'honneur à être aussi propre que possible, accordé au mieux et capable d'attiser une attention particulière - au mieux l'envie. Rien de mieux pour flatter son égo qu'il tasse au possible sous son allure de jouvenceau.  ◊ appréciant les choses précieuses, c'est tout naturellement que le métier de bijoutier lui est venu. Il aurait aisément pu continuer quelques larcins, puisqu'il ne sait s'en défaire, toutefois Emile préfère la voie la plus juste selon lui, pour prospérer sans s'attirer les foudres des plus grands de Faiseor. Il joue la carte de la discrétion, polissant des pierres et fouillant des poches lorsque l'adrénaline prend le dessus. ◊ prendre part aux bals ainsi qu'aux buffets est une seconde passion chez lui, comme tout gens de Diteor semble-t-il. Il ne rate pratiquement jamais une soirée au palais des fêtes et ajoute sa brique à l'édifice en vantant ses doigts constructeurs de colliers. Autant mêler l'utile à l'agréable. ◊ il ne tient pas une bonne relation avec les chiens. Pour lui, certes, ils sont fidèles, pourtant ils font preuve d'une saleté déconcertante, ils bavent, ils aboient constamment jusqu'à lui donner des migraines. Non, décidément, le bijoutier ne peut pas se faire à leur compagnie ! Plus loin il est de ces êtres, mieux il se sentira. ◊ prendre de la hauteur, frôler les nuages, s'endormir sur la lune ; voilà des idéaux enfantin ! Pourtant, il n'arrive pas à s'en défaire. Grimper sur les arbres reste une lubie à laquelle il ne peut démordre, il se balade souvent en haut bien plus qu'en bas et prend autant plaisir sur les toits que sur les branches. Il aime tout ceci, surtout le vent qui s'insinue sur sa peau, plus pur que celui craché par la terre. ◊ Emile est tout à fait fasciné par les masques, les véritables masques qui sont fabriqués dans les petites boutiques des villages voisins. Qu'ils soient dorés, argentés, sertis de diamants, en bois, en matériaux nobles ou pouilleux ; ils dégagent tous la même chose. Grâce à eux, il se rend compte à quel point l'humain dans toute sa splendeur peut prendre une autre apparence, même si elle ne dévore qu'à moitié sa trogne. Un renard, un oiseau, de peu il faut pour que la magie fasse effet ! ◊ bonimenteur de bon niveau, ses sornettes sont décelables grâce aux mouvements du corps dont il est capable, à des détails si peu visibles qu'ils sont presque indécelables. En l'occurrence, lorsqu'il est enclin à baratiner, Emile croise souvent ses mains dans son dos ou devant son ventre, il serre ses mains entre elles puis les serre tout doucement. Seule façon de le prendre en flagrant délit ? Non, là encore tout dépendra de l'émotion souhaitée au moment de sa ruse. ◊



Derrière la couverture



prénom ◊ :russe: pseudo ◊ :wawa: âge ◊ :well: t'as débarqué comment ? ◊ :cc: un dernier mot ? ◊ miaou. :grouh: :robert:


◊ L'ATELIER DES CONTES ◊



Dernière édition par Emile Chastelet le Jeu 24 Déc - 15:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t157-je-suis-le-clown-envoye-par-dieu-en-pleine-apocalypse-se-disait-il-chastelet http://featherandink.forumactif.org/t163-et-le-plus-jeune-neut-que-le-chat-chastelet
Je m'en lèche de vos conneries

avatar


◊ pseudo : -
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 19
◊ conte : le maître chat ou le chat botté.
◊ où es-tu ? : Averos, la belle, la domptée, la sculptée.
◊ le fond de tes poches : une bourse brune pleine de pièces, quelques cailloux, de quoi crocheter, des biscuits secs.



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mar 22 Déc - 17:44



Ton aventure
C’est à monsieur le marquis de Carabas.



Déception, horreur, malédiction. De son père, il ne lui reste qu'un chat au pelage de paille, qui, allongé sur un duvet grossier dévisage son nouveau maître d'un air dépité ; il veut le dévorer, le grand homme, quand il mourra de faim il s'occupera de sa carcasse. Griffes sorties, la langue passée sur ses babines félines, il se redresse dans toute sa hauteur, planté sur deux pattes il se rapproche du dernier fils en lui présentant une maigre pirouette, bien que ridicule. Non besoin d'en arriver à une telle ignominie, de toute façon, les boules de poils n'ont qu'un goût profondément aigre. Devant ses prunelles écarquillées, le bestiau prend ses aises en faisant bouger, non sans une certaine nonchalance, ses coussinets devant son interlocuteur bien trop grand à son goût. « Ne vous affligez point, mon maître ; vous n’avez qu’à me donner un sac et me faire faire une paire de bottes pour aller dans les broussailles, et vous verrez que vous n’êtes pas si mal partagé que vous croyez. » Alors que quelques grains crissent contre les murs brisés, l'énergumène se met à sa taille, prenant en compte le ton sérieux et calme de l'animal. Il ne se laisse pas défaire, ni refaire. Monsieur Le Chat s'en acoquine, se lance dans ce défi dont le gagnant tient déjà la victoire entre ses pattes. Il n'a rien à perdre. Durant un instant, il ouvre ses lèvres rouges avant de les refermer, puisqu'il n'y a rien à remettre en cause et à douter, il prend part à son mensonge et hoche lentement la tête. Dès lors, ses méninges se triturent, se torturent. S'il ne peut transformer un pot en un or plus que pur, sa roublardise saura l'aider à coup sûr. Un soupir rauque lui échappe, sa colonne vertébrale craque alors que sa queue fouette le sol poussiéreux. Elle ne doit être plus qu'un fantôme. Et cette humanité tintera dans ses oreilles comme une évidence. Que les bourses pleuvent, que les amours arrangés se tiennent par la main. Félin de Carabas comme il vient d'en avoir l'idée, seul dans l'ombre il le poussera dans son halo de lumière. Ainsi, seules ses bottes l'accompagneront pour lui donner l'illusion de faire homme, puisque dans la foule rien n'est plus plaisant que de faire semblant.


Loin est son château, encore plus ses terres vertes à en faire pâlir d'envie le plus grand roi. Penché sur sa table, l'être d'encre fronce les sourcils en tentant de bien faire reluire sa pierre. Le bois craque doucement sous les courbes du vent, les quelques paroles de la rue lui arrivent aux oreilles et un sourire de façade s'inscrit sur ses lèvres fines. L'argent cloche avec l'or, au même titre que le bronze qui fond beaucoup plus loin et s'assèche pour prendre la forme d'un cerf. Sourcils levés, il accorde une oeillade versatile à l'horloge ancienne disposée dans un coin de la pièce. Déjà midi. Un vague rire sec fait vrombir sa gorge, songeant de peu à son ancienne existence qui se résumait à attraper des rongeurs et se reposer la seconde d'après. Si de son ancienne histoire il n'a gardé que les bottes, c'est sous un tout nouveau jour qu'il renaît, bien que les déformations animales continuent de le hanter. Il en était de l'accord, de la signature disposée au bas de la page. Finalement, il n'est pas si âgé et profite de cette carrure jeunette avant d'en trembler au même titre qu'une feuille d'automne. Il bloque son souffle une seconde, puis deux, puis trois, le temps de disposer avec délicatesse la pierre précieuse en son socle, jusqu'à ce qu'elle s'y accroche, comme des petites pattes d'araignées. Enfin, le collier prend forme et la rose en son centre brille de mille feux orangés. « EMILE ! » Beugle son patron à la perruque bien poudrée. Ni une ni deux, il se retrouve dans l'encadrement de la porte à croiser ses bras sur son torse d'enfant, il le dévisage d'un air taquin avant de comprendre sans paroles qu'une cliente souhaite discuter. A ceci il ajoute un hochement de tête poli avant de sortir son carnet, prenant place sur une chaise fragile, le crayon tapote déjà la feuille. Emile le chat, Emile aux doigts fins, Emile qui peu à peu enlace sa réputation avec des diamants. « Je vous écoute, que souhaitez-vous ? » Les lèvres rougies et maquillées de la cliente s'ouvrent, les épaules se haussent en même temps que sa poitrine se gonfle de l'air chiqué de cette contrée. Plus il l'écoute, plus la création prend racine au fond du parchemin. Et le chat passe sur ses babines sa langue rapeuse en même temps que ses talons tapotent le parquet de fortune. Seul derrière le masque de chair, le félin ronronne de douceur.


◊ L'ATELIER DES CONTES ◊



Dernière édition par Emile Chastelet le Jeu 24 Déc - 15:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t157-je-suis-le-clown-envoye-par-dieu-en-pleine-apocalypse-se-disait-il-chastelet http://featherandink.forumactif.org/t163-et-le-plus-jeune-neut-que-le-chat-chastelet
Touche pas à Grand-Père

avatar


◊ pseudo : Chamo
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 20
◊ conte : Le vieux grand-père et son petit fils
◊ où es-tu ? : Hanau, Phantasie
◊ le fond de tes poches : quelques pièces



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mar 22 Déc - 17:46

NOUS SOMMES FAIBLES. :robert:

_________________

Out of difficulties grow miracles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t158-respect-is-what-we-owe-love-what-we-give http://featherandink.forumactif.org/t160-ansgar-set-me-free
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mar 22 Déc - 17:47

D'un faiblesse sans faille
toi et moi
on va faire de grandes choses
jte le promets
Revenir en haut Aller en bas
Petite plume

avatar


◊ pseudo : QueenSigyn
◊ jour d'inspiration : 12/12/2015
◊ pages : 32
◊ conte : Le Rossignol et l'Empereur de Chine
◊ où es-tu ? : Perdue au beau milieu de la capitale d'Eventyr.
◊ le fond de tes poches : un carnet où elle met ses pensées sur papier, poèmes ignorés de tous, comme son créateur l'avait fait avant elle.



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mar 22 Déc - 20:01

Comme je valide tellement l'avatar et le conte :huhu: Robbie Kay a vraiment quelque chose et il ferait un très bon Chat Botté c'est vrai :hou: Rebienvenue et bon courage pour cette nouvelle fiche :hou:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Au diable le PPP !

avatar


◊ pseudo : Chameau
◊ jour d'inspiration : 10/11/2015
◊ pages : 62
◊ conte : Barbe Bleue
◊ où es-tu ? : Diteor
◊ le fond de tes poches : un diapason, des bribes de partitions, une clé ensanglantée



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mar 22 Déc - 21:26

FAIBLE :jor:

_________________

I warned you

Tu vas souffrir ◊ He who fears he shall suffer, already suffers what he fears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je m'en lèche de vos conneries

avatar


◊ pseudo : -
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 19
◊ conte : le maître chat ou le chat botté.
◊ où es-tu ? : Averos, la belle, la domptée, la sculptée.
◊ le fond de tes poches : une bourse brune pleine de pièces, quelques cailloux, de quoi crocheter, des biscuits secs.



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mer 23 Déc - 13:10

C'EST FAUX. :roger:
Bon ok, c'est vrai, mais juste un peu alors. OUI OUI OUI HAV MON CHOU ON VA FAIRE DE GRANDES CHOSES, je vais t'arracher le plumet. :perv: Et Harmonie mon petit oiseau, merci ça me fait tout plaisir ce que tu dis. :gnih: :kokoro:

_________________

broken age ◊ in a dream i was a werewolf, my soul was filled with crystal light. lavender ribbons of rain sang ridding my heart of mortal fight. broken sundown fatherless showdown, gun hip swollen lip bottle sip, yeah i suck dick, loose grip on gravity falls sky blinding crumbling walls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t157-je-suis-le-clown-envoye-par-dieu-en-pleine-apocalypse-se-disait-il-chastelet http://featherandink.forumactif.org/t163-et-le-plus-jeune-neut-que-le-chat-chastelet
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mer 23 Déc - 14:37

Que d'excellents choix je suis conquise :gnih:. Bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Je m'en lèche de vos conneries

avatar


◊ pseudo : -
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 19
◊ conte : le maître chat ou le chat botté.
◊ où es-tu ? : Averos, la belle, la domptée, la sculptée.
◊ le fond de tes poches : une bourse brune pleine de pièces, quelques cailloux, de quoi crocheter, des biscuits secs.



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mer 23 Déc - 21:33

Merci ma belle. :robert: :kokoro:

_________________

broken age ◊ in a dream i was a werewolf, my soul was filled with crystal light. lavender ribbons of rain sang ridding my heart of mortal fight. broken sundown fatherless showdown, gun hip swollen lip bottle sip, yeah i suck dick, loose grip on gravity falls sky blinding crumbling walls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t157-je-suis-le-clown-envoye-par-dieu-en-pleine-apocalypse-se-disait-il-chastelet http://featherandink.forumactif.org/t163-et-le-plus-jeune-neut-que-le-chat-chastelet
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Mer 23 Déc - 23:00

Non mais genre :jor:
Moi je dis plus bienvenue là oh :jor:




:perv:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

avatar



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Jeu 24 Déc - 10:18

Robbie, doux jésus :amen:
Re ouelcoooome et bonne chance pour ta fichette :heart:
Revenir en haut Aller en bas
Je m'en lèche de vos conneries

avatar


◊ pseudo : -
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 19
◊ conte : le maître chat ou le chat botté.
◊ où es-tu ? : Averos, la belle, la domptée, la sculptée.
◊ le fond de tes poches : une bourse brune pleine de pièces, quelques cailloux, de quoi crocheter, des biscuits secs.



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Jeu 24 Déc - 11:17

Tu dis "bonjour mon seigneur" ? :winkey: :kokoro:
Merci les filles. :huhu:

_________________

broken age ◊ in a dream i was a werewolf, my soul was filled with crystal light. lavender ribbons of rain sang ridding my heart of mortal fight. broken sundown fatherless showdown, gun hip swollen lip bottle sip, yeah i suck dick, loose grip on gravity falls sky blinding crumbling walls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t157-je-suis-le-clown-envoye-par-dieu-en-pleine-apocalypse-se-disait-il-chastelet http://featherandink.forumactif.org/t163-et-le-plus-jeune-neut-que-le-chat-chastelet
Au diable le PPP !

avatar


◊ pseudo : Chameau
◊ jour d'inspiration : 10/11/2015
◊ pages : 62
◊ conte : Barbe Bleue
◊ où es-tu ? : Diteor
◊ le fond de tes poches : un diapason, des bribes de partitions, une clé ensanglantée



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Jeu 24 Déc - 16:26



Entre dans la danse
Et ne perd pas ta pantoufle !




Félicitations ! Les Créateurs ont approuvé ton histoire, et tu peux désormais arpenter les chemins pavés de Diteor.

Eh bah si j'avais su que je pouvais tomber amoureuse d'un chat de cette manière :hm: Traitez-moi de pédophile ou de zoophile, le fait est que si je crois Emile, je le mange :kokoro:

Bienvenue à l'Atelier des Contes ! Tu t'apprêtes à explorer ce monde merveilleux et enchanté que t'ont écrit tes créateurs. Avant cela, quelques petits détails restent à fignoler avant de t'envoyer dans l'inconnu. Il te faudra recenser ton habitation juste ici et ton métier, si métier tu as et, pour cela, nous t'attendons ici ! Il se peut, qu'au cours de ton aventure, tu remarques l'absence d'un personnage. Peut-être que ton Créateur n'a pas encore trouvé le bon moment pour l'introduire dans ce monde... Tu peux faire ta demande ici, en créant un scénario. Enfin, il ne te reste plus qu'à créer ton registre de RP par là, histoire que tout le monde s'y retrouve, et ton registre des liens ici. Et te voilà prête, ô noble créature, à parcourir les contrées de l'Atelier des Contes !


◊ L'ATELIER DES CONTES ◊


_________________

I warned you

Tu vas souffrir ◊ He who fears he shall suffer, already suffers what he fears.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Je m'en lèche de vos conneries

avatar


◊ pseudo : -
◊ jour d'inspiration : 22/12/2015
◊ pages : 19
◊ conte : le maître chat ou le chat botté.
◊ où es-tu ? : Averos, la belle, la domptée, la sculptée.
◊ le fond de tes poches : une bourse brune pleine de pièces, quelques cailloux, de quoi crocheter, des biscuits secs.



MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   Jeu 24 Déc - 16:28

:roger: :roger: :roger:
La zoophilie, c'est pas si mal, au fond. :perv: MERCI BABE. :chico:

_________________

broken age ◊ in a dream i was a werewolf, my soul was filled with crystal light. lavender ribbons of rain sang ridding my heart of mortal fight. broken sundown fatherless showdown, gun hip swollen lip bottle sip, yeah i suck dick, loose grip on gravity falls sky blinding crumbling walls.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://featherandink.forumactif.org/t157-je-suis-le-clown-envoye-par-dieu-en-pleine-apocalypse-se-disait-il-chastelet http://featherandink.forumactif.org/t163-et-le-plus-jeune-neut-que-le-chat-chastelet
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet   

Revenir en haut Aller en bas
 

je suis le clown envoyé par Dieu en pleine apocalypse, se disait-il ◊ chastelet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

 Sujets similaires

-
» j''me suis fait tout p''tit devant une poupée qui disait non
» LYON : ville où je suis né........................
» Noob, je suis un noooob!
» ATTENTION K-PLIM JE SUIS CONTRE TOUT RECYCLAGE DE RENE CIVIL...JWET SE JWET ...
» Dandelo [Clown & Magicien]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
◊ L'ATELIER DES CONTES :: 
◊ Ils vécurent heureux ◊
 :: Souffle de parchemin :: Livres rangés
-